Pitié, Seigneur, pas moi

Prière Image:Google

Franchement ce soir, mon programme était ficelé d’avance: Sortir du boulot à 18h au plus tard, aller avaler quelques gorgées de levures, puis me la couler douce, pour la nuit. Mais, franchement, cette affaire de Maya là, me prend la tête, et donc, à l’instar de Bela, de Florian, et de Faty, moi aussi j’ai décidé d’écrire une lettre. Sauf que la mienne, elle s’adresse directement au Grand Barbu, assis sur un tronc de cailcédrat, délicatement posé sur un nuage plein de gouttes de pluies (Probablement celles qui vont tomber, demain, pour le Bang Bing). Bon je me jette à l’eau:

« Cher Dieu, Donc dans amusement là, Tu veux nous buter demain pour de vrai? Sérieusement? Seigneur, j’avais confiance, je me me moquais de ces gars nus et trapus, aux visages scarifiés et tatoués, mais ce matin quand je me suis levé là, Lomé avait un air bizarre! L’harmattan qui refusait de venir depuis, s’est brusquement abattu sur ma ville aujourd’hui, rendant difficile le lever, et compliqué la douche. Il faisait froid et le soleil hésitait. Du coup, en me rendant au boulot, Oh Doux Papa, je me posais des questions: Donc Tu vas te débarrasser de nous demain, comme ça? Ce qui m’agace, Seigneur, c’est que j’ignore comment cela va se passer, et j’ai l’impression que Tu veux jouer avec mes nerfs; Toi même tu sais que j’ai peur de la mal-mort (différent de la mort hein, chers lecteurs; la mal-mort, c’est cette mort bizarre, façon violente là). Dieu, si je t’envoie ce courriel, (j’avoue que je me suis pas préparé à publier ce soir), c’est que j’hésite encore un peu.

Mais comme on ne sait jamais, je viens Te voir pour plaider ma cause, Oh Saint et Généreux Père! Moi, ton fils non-unique, moi Aphtal, que Tu as conduit par Ta houlette dans la vallée de l’ombre de la mort, moi Aphtal que tu as jugé bon de faire naître d’un père musulman, moi ton gosse préféré que tu as autorisé à se balader dans les parvis de Ton église, Seigneur, moi Aphtal que Tu as initié sur le fil d’un rasoir, moi Ton Aphtal hein, moi ton fils chéri, épargne moi de ce qui pourra advenir demain. Seigneur, je vais répéter ce qu’avait dit mon Grand-frère, lors de sa dernière virée terrestre: « S’il est possible que cette coupe passe loin de moi! » Moi je m’arrête ici car ce que mon grand-frère a ajouté lui a valu des clous contre deux morceaux de bois. (Papa pardonne-leur).

Seigneur, moi Aphtal, qu’est-ce que j’ai fait de mal hein? Moi je produis pas de gaz à effet de serre, moi je pollue rien, moi je suis même pas allé sur la Lune pour jeter des débris la-bas; moi je n’ai pas pris un fusil d’assaut pour tuer des petits enfants, hein; moi je n’ai pas refusé d’aider financièrement ma sœur comme Émile; Seigneur, moi je n’ai pas renié mes origines, je ne suis pas devenu Baoulé comme David; Papa châties-les, mais moi, aie-pitié. Je sais pas comment ça va se passer demain, mais prends moi et puis dépose moi à ta droite en attendant. A la fin, envoie moi repeupler la terre toute entière.

Seigneur, j’aurai voulu jouer la carte de la solidarité, plaider la cause de mes camarades, de mes amis, de ma famille, de mes amours, de tout ceux que j’aime, et de mes ennemis. Mais c’est Toi qui sonde les reins et les cœurs, et tu sais que je suis trop petit et trop faible pour porter la croix de tous ces pauvres pécheurs. Seigneur merci pour la qualité de ton écoute, merci parce qu’à moi, tu ne refuses rien! Merci parce que je serai l’élu demain, advienne que pourra. Ziad, Rita, Faty, Mamady, Serge, Emile, David, Florian, Axelle, Danye, l’autre malgache là, et les autres, Seigneur aie pitié de leurs âmes, et fais comme je te le demande. Merci Papa, car, j’ai prié avec l’assurance qu’aucune prière n’est vaine. Amen!!

Dans l’attente d’une suite favorable, et d’une collaboration future, daigne agréer, oh Tendre Père, l’expression de mon profond respect. A Samedi donc Dieu, dans la case commentaire. Ton fils, Aphtal »

J’ai dit!

The following two tabs change content below.
Aphtal CISSE
Togolais de nationalité, citoyen du monde par nature et juriste de formation. Les seules règles que je respecte sont celles que je me fixe moi-même! Et la première d'entre elles, est le RESPECT! Pour le reste, que les bénédictions soient!

15 réflexions sur “Pitié, Seigneur, pas moi

    1. Voisin, c’est parce que Jésus a ajouté « que la volonté de Dieu soit faite »; et on l’a cloué. Bah moi, j’implore pas trop la volonté de Dieu! Qu’il me mette juste à sa droite, ça me suffira.
      Cordialement…

  1. L’idée de MOURRIR fait peur,cher Aphtal.Je croyais que t’étais un homme,t’es pas une poule mouillé quant meme.C’est dans l’adversité qu’on voit la valeur d’un homme.J’espère que dans tes tiroirs tu as des textes pour décompresser en ces périodes de fetes.RATTRAPE-TOI.J’attends tes PROCHAINES PUBLICATIONS,hein!!!!!

    1. Ne t’inquiète même pas, grande soeur. Je n’ai pas peur de la mort hein, pas du tout, Rita! La mort en soi ne m’effraie guère! Ce que je redoute, c’est la mal-mort!!!
      J’attends juste demain pour publier un autre billet, la journée du 21/12/12 n’est pas totalement finie, et la terre peut encore trembler à tout moment

  2. Au début de l’article je me suis dit « pourquoi il ne plaide que sa cause » mais à la fin j’ai compris.j’espère que Dieu aura pitié de nous

  3. On peut dire que tu nous auras bien fait flipper,avec cette prédiction MAYA sortie de nulle part.Ah Aphtal,pour sauver ta peau tu balances les copains,quoi.David et Emile vont etre contents.Hum,tu veux que le seigneur t’envoie repeupler la terre entière.Avec combien de femmes?combien d’enfants?tu as la santé deh!je suis sauvée ouf,je suis sur ta liste.T’a m’a pas oublié.T’a pensé à sauver ma petite vie.L’homme n’est rien,l’homme n’est que poussière.Nous retournerons tous à la TERRE,le plus tard possible par la GRACE de DIEU.Que Dieu nous garde tous en vie pour le bonheur d’Aphtal CISSE…P.S.Tu m’a eu hein Aphtal,tu es arrivé à semer le doute dans mon esprit.Au point d’appeller David pour qu’il me rassure un peu.SACRES TOGOLAIS,hum!!LONGUE VIE à vous tous chers BLOGUEURS de MONDOBLOG,IVOIRE BLOG,WORD PRESS et tous les plateformes ou j’ai l’habitude d’aller visiter souvent,oh…

    1. Hahahahaha, Grande-soeur dis moi, qu’esct-ce qui t’as fait peur ma? Moi je peux repeupler la Terre hein, Wallaye. Avec une bonne race d’ailleurs, supérieure à la race arienne d’Hitler même.Tu n’as pas tord, ma chère! L’homme n’est rien de plus que poussière. J’aurais voulu plaider la cause commune, mais, en HUMAIN en pareilles circonstances, mon égoïsme a vite fait de prendre le dessus. Lol
      Merci ma chère. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.