Elections législatives: Ce que vous devez savoir

vote*

Bonjour à vous, chers lecteurs ! Vous allez bien, je suppose. Moi, al hamdou lilaye.

Vous n’êtes point sans savoir que le Togo est en plein processus électoral, et que tous les partis politiques sont en pleine campagne. En tout cas, le parti au pouvoir, UNIR (Union pour la République), est en plein dedans, et ne lésine pas sur les moyens ; matériels, humains comme financiers.

Au fait hier Samedi 13 Juillet, le parti UNIR a organisé une formation à l’endroit de ses membres et sympathisants qu’il compte placer dans les bureaux de votes. J’ai assisté également à cette formation, (en tant que citoyen, et blogueur, s’il vous plaît) que j’ai trouvée assez intéressante sur le plan intellectuel, d’ailleurs. Cela m’a d’une part permis de rencontrer un des candidats de la liste UNIR de la circonscription du Grand Lomé, et d’autre part, d’être témoin des méthodes pas vraiment orthodoxes, de ce parti. Mais là n’est pas l’objet de ce billet. Je me propose ici, de partager avec vous, ce que j’ai appris à cette petite formation. Je crois que cela mérite d’être connu de tous, pour le bon déroulement de ce scrutin. En tout cas, vous qui allez voter, méritez de savoir comment cela va se passer, le jour du scrutin. En ce qui me concerne, j’ai décidé de ne pas voter. Et vous le savez certainement déjà.

A-     Composition des bureaux de votes.

Tout d’abord, sachez qu’un bureau de vote est composé de Six (06) membres ; ni plus ni moins. Ils sont ainsi désignés :

  • Deux (02) membres sont désignés par la Majorité Parlementaire.
  • Deux (02) membres sont désignés par l’opposition Parlementaire.
  • Un (01) membre est désigné par l’Administration.
  • Et enfin UN (01) membre est désigné par l’opposition extra-parlementaire.

J’ai dit ni plus ni moins, car, les délégués des partis politiques, présents le jour du scrutin, ne font pas parti du bureau de vote, organisé de la manière suivante :

B-      Organisation du BV

Nous l’avons dit plus haut, le bureau de vote est composé de 6 membre : Un Président, Un Rapporteur, et 4 assesseurs. Notons ici qu’il est impératif que le Président et le Rapporteur du bureau de vote soient de sensibilité politique différente. Genre, Président UNIR, Rapporteur NET ou ANC. (ce n’était qu’un exemple). Quel rôle jouent-ils ?

1) Le Président du BV.

C’est le personnage principal et le premier responsable du bureau de vote. Il est censé être de bonne moralité, savoir lire et écrire, et être neutre dans l’exercice de ses fonctions. Il réceptionne les accessoires et documents électoraux. La veille du scrutin, il visite le BV, et y fait les derniers ajustements (hygiène, dispositions…)

Le jour du scrutin, il aménage la salle, avec les autres membres du BV, et coordonne les activités de ces derniers. Il leur explique brièvement le fonctionnement du BV, et donne des instructions pour le déroulement du scrutin.

2)      Le Rapporteur.

Comme première tâche, il reçoit la carte de l’électeur, vérifie sa validité, et son inscription sur la liste électorale ; ceci, aidé par un autre membre du BV. Il fait émarger l’électeur, lorsque celui-ci a accompli son devoir civique. A la fin du scrutin, le rapporteur inscrit le nombre de votants sur le Procès Verbal, remplit les exemplaires du procès verbal, et dresse un Procès Verbal final, après le dépouillement.

3)      Les Autres membres du BV

Les autres membres du BV, ou assesseurs, ne sont pas passifs, le jour du scrutin. L’un d’entre eux se tient à l’entrée de la salle, pour accueillir l’électeur et examiner ses doigts (pour déceler traces de l’encre indélébile, en fait). Un autre membre est assis à la table de décharge pour constater l’identité de l’électeur. Un autre membre veille su les bulletins de vote, et enfin un dernier est chargé de l’encre indélébile.

C-      Quid des délégués des partis politiques ?

Je le répète : le délégué de parti politique n’est pas membre du Bureau de Vote. Il ne fait que représenter son parti politique dans le BV. Il veille, pour le compte de son parti, au respect du libre exercice du droit des électeurs. Il doit être vigilent et éveillé, afin de noter toute irrégularité. Il pourra faire des remarques au Président du BV, et pas plus. Il gardera son rapport pour son parti politique. Un bon délégué de parti doit maîtriser toute la procédure de vote. Il suit attentivement le dépouillement, et doit réclamer une copie du Procès Verbal.

 Bon à savoir :

  • Trente minutes avant l’ouverture du scrutin, le Président ouvre l’urne en présence des autres membres du BV, (et des délégués des partis politiques, s’il y en a).
  • Le Président du BV vérifie publiquement les documents et les accessoires électoraux, en utilisant l’aide mémoire. Il dispose le matériel dans l’ordre indiqué dans l’aide mémoire.
  • Le président du BV annonce l’ouverture du scrutin.
  • Le Président du BV a le pouvoir de police, dans le Bureau de Vote. Il peut à ce titre, interdire l’accès à la salle à un électeur pouvant troubler le bon déroulement du scrutin (bruyant, véhément, port d’armes)
  • Le Président du BV peut requérir la présence de forces de sécurité dans les environs et dans le bureau de vote.
  • Le Président du BV peut expulser un électeur qui perturbe le vote, après consultation des autres membres du Bureau de vote.
  • Le Président du BV est censé ne jamais quitter l’urne des yeux.
  • Le Président du BV annonce la clôture du scrutin, après le vote du dernier électeur. Il fait compter le nombre de votants, veille à la rédaction du Procès Verbal par le rapporteur.
  • Enfin, le Président du BV proclame les résultats de son BV, après le dépouillement.

Et c’est tout.

Bon voilà, chers lecteurs, ce que j’ai pu retenir à cette formation. Je m’en voudrais énormément de ne pas partager ces précieuses informations avec vous. Si quelqu’un a quelque chose à y ajouter, qu’il le fasse dans la case des commentaires. Cela ne profitera qu’au grand nombre. Le but est de faire reculer l’ignorance, afin que la population soit sa propre sentinelle. Nous devons sensibiliser les uns et les autres, afin que chacun puisse savoir ce qui DOIT ÊTRE, et le comparer avec CE QUI SE FERA. Plus nous en saurons, moins nous dépendrons des partis politiques, de leur rapports, et autres combats qui ne sont forcément pas pour le grand nombre.

Ne nous trompons pas de combat : UNIR n’organise pas ces élections pour les perdre. Il usera de tous les moyens, licites et illicites, légaux et illégaux pour avoir la majorité absolue au Parlement. Souvenez-vous de la morale de la tentation de Jésus dans le désert : Le Diable connait très bien les paroles divines, alors l’interpréter à son avantage n’est pas un problème pour lui. De l’autre côté, nous avons une opposition un peu débile, qui participe à ces élections dans un esprit défaitiste, prêts à contester les résultats, qu’ils soient transparents ou pas.

Disons nous la vérité : ces élections peuvent être truquées, mais à l’avantage de l’opposition. Elles peuvent également être transparentes, et voir quand même la victoire du parti au pouvoir. C’est aussi cela, la politique. C’est au peuple, c’est à nous d’être vigilants ; à nous de décider de la transparence du scrutin ou pas ; à nous de nous faire notre propre opinion des résultats.

Voilà ce que j’ai pu enregistrer du passage combien maladroit du candidat UNIR. Bof…

 [soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/100874511″ params= » » width= » 100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Si nous nous taisons, si nous sommes ignorants, si nous n’agissons pas, nous seront toujours ce stupide bétail au nom duquel, ces voyous aux cols blancs se réclament être les bergers.

J’ai dit !

The following two tabs change content below.
Aphtal CISSE
Togolais de nationalité, citoyen du monde par nature et juriste de formation. Les seules règles que je respecte sont celles que je me fixe moi-même! Et la première d'entre elles, est le RESPECT! Pour le reste, que les bénédictions soient!

2 réflexions sur “Elections législatives: Ce que vous devez savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.