Ces messages qui nous enchaînent…

Crédit: Google

 

Je vous adresse les salamalecs les plus cordiaux, lecteurs. Je sais cela fait quoi , trois, quatre semaines que je n’ai plus rien écrit. Bon, heureusement personne d’entre vous ne m’a écrit pour s’en plaindre, alors je suppose que tout le monde s’en fout ! Bref, cet article n’en est pas vraiment un ; c’est du pur Gnadoè, du pur kpakpatoya, du pur Kongossa.

 

Hier, j’ai défié les tarifs de connexion, en me connectant avec mon téléphone (oh oui, l’internet mobile au Togo demeure un luxe), histoire de lire très rapidement des notifications Facebook, et quelques tweets. Je reçois alors un message qui m’a été envoyé depuis Whatsapp ; vous savez cette application qui vous fait envoyer des SMS et photos gratuitement, dès que vous accédez à internet. Le message était tout ce que j’abhorrais le plus, dans les rapports humains. Il disait exactement ceci :

 

« Essaie de lire et transférer ça. C’est une histoire vraie ; une femme très malade rêva que Jésus lui donne de l’eau à boire ; quand elle se réveilla le matin, elle était guérie et elle a vu un bout de papier à côté de sa table sur lequel il était écrit J’ESUS EST LE VRAI DIEU VIVANT… Elle raconta aux gens ce qui lui est arrivé. Un policier entendit l’histoire de la dame, la transféra par texto à 13 personnes et il a eu à l’instant une promotion au travail. Un autre monsieur reçoit le message et le supprime à l’instant ; il souffre d’une grande perte pour 13 jours. 

Stp envoie ce message à 13 personnes et tu verras quelque chose. Désolé de te déranger ; mon nom c’est Dieu, j’ai vraiment le temps pour toi. Je t’aime et te bénis toujours. Tu dois prendre 30 min de ton temps avec moi aujourd’hui ne prie pas glorifie juste. Aujourd’hui je veux ce message à travers tout le monde entier avant minuit, peux-tu m’aider ? stp ne coupe pas ce message et je t’aiderai avec quelque chose dont tu as vraiment besoin. Ou propose-moi quelque chose dont tu as besoin. Une bénédiction est sur ton chemin si tu crois en Dieu, envoie ce message stp n’ignore pas ça. Tu es en train d’être testé. Dieu va fixer deux grandes choses à ton choix ce soir dans ta vie. Si tu crois en Dieu envoie la totalité du message et demain, fais passer le message et demain sera un jour meilleur pour toi ; ne brise pas la chaîne. Envoie ce message à 14 de tes amis en 10 minutes. »

 

Des conneries pareilles

La classe non ? Dieu en personne possède un Smartphone là-haut, et il nous envoie des messages directement.  Vous doutez ? D’ailleurs, vous n’avez jamais cherché à connaître la marque de téléphone de Dieu, alors qu’Il a donné des tablettes à Moïse ! Hommes de peu de foi !

D’habitude, je ne vais jamais au bout de la lecture de tels messages et je ne réponds pas, en tout cas spontanément, à l’expéditeur. Et ce que je ne faisais jamais, c’est de faire suivre le message à mes contacts.  Mais pour une fois, j’ai lu avec amusement le message de bout en bout. Pis, je l’ai envoyé à 14 personnes, comme le demande celui qui l’a initié. Oui j’ai envoyé le SMS là aux 14 premières personnes sur lesquelles je suis tombé sur mon répertoire. Et depuis, j’attends les promesses. Depuis là, les bonnes bénédictions promises par le message ne sont toujours pas là ! Pourtant je crois en Dieu, j’ai réussi à son test, j’ai pris 30 minutes de ma triste vie à envoyer le message que Lui-même a composé à destination de toute la terre. Tchayiii ! Bon je m’arrête ici pour ne point tomber dans le blasphème…

 

Je vous dis ma vérité en même temps 

Écoutez, ne m’envoyez plus jamais des foutaises pareilles d’accord ? Si vous avez envie de faire large diffusion du SMS de Dieu, qu’il vous plaise d’ignorer mon numéro. Sérieux !

Dieu, le Bon Dieu lui-même, se débrouille comment pour écrire SMS aux gens et puis moi je ne reçois jamais ? Dieu ne connaît pas mon numéro à moi ? Pourquoi c’est toujours par vous qu’Il passe ? Vous dites vous-même la dame s’est réveillée et a vu un morceau de papier à son chevet. Pourquoi Jésus ne me fait pas pareil, à mon réveil ?

Donc, malgré ma vie, malgré toutes les grâces que Dieu m’accorde chaque instant, malgré toutes les richesses dont je suis pourvu sans effort, malgré ma bonne santé, malgré la vie de ma famille et celle de mes proches, malgré tout cela, c’est seulement un SMS que Dieu me demande d’envoyer pour être béni ? Comme si le fait d’être déjà capable de lire votre connerie n’est pas une bénédiction en soi.

Ce qui m’agace le plus dans ces débilités, c’est qu’il y a toujours un mauvais sort qui frappe celui qui refuse de diffuser le message ; comme en l’espèce, un monsieur qui souffre d’une grande perte après suppression du message. Sérieux, vous voulez faire peur à qui ? Si vous n’êtes pas mécréants vous-même, vous auriez su que le Bon Dieu a toujours laissé l’homme faire usage de libre arbitre, et qu’Il se réjouit plutôt de la droiture du cœur de l’homme et non de ces œuvres oh combien superficielles !

Vous me demandez d’envoyer le message en 10 minutes. Heureusement que c’était par Whatsapp ! Si c’était par SMS, ce long texte fait plus de 4 pages, et me coûtera minimum 200 F Cfa par envoi. Ce n’est pas que je suis pingre pour Dieu hein, mais n’est-il guère meilleur de donner cet argent à l’église, ou de permettre avec la même somme à un gosse de s’offrir un repas à midi ?

Un grand ami à moi travaillant dans une société de téléphonie m’a confié que très souvent, des employés de la boîte se chargent d’envoyer des messages comme cela à des numéros, histoire de créer une consommation en chaîne de crédit de communication. J’en avais ri à l’époque, mais là à y voir de près, c’est très possible ; trop possible même, dans un monde où on se truande au nom de Dieu.

D’ailleurs…

Vous qui avez lu cet article, si vous ne voulez pas de problèmes, cliquez sur « j’aime », partagez-le dans 4 groupes Facebook, et twittez le 4 fois, sinon… Dieu est en train de vous tester à travers ce blog. Vous lisez sans commenter, sans diffuser, Dieu n’aime pas cela et veut vous sortir du pétrin. N’endurcissez pas vos cœurs, sinon vos ordinateurs refuseront de s’allumer, vos Smartphones grilleront à l’instant, vos tablettes prendront feu. Pour éviter ceci, commentez et partagez l’article comme mentionné plus haut.

 

Plus sérieusement

Que Dieu existe, je n’en doute point ; qu’Il attende des œuvres de nous, j’en suis persuadé ; mais qu’Il nous prenne pour des couillons, cela j’en doute fort. Je suis profondément convaincu que Dieu n’attend pas mon SMS pour me bénir davantage ! Dieu n’a pas besoin que je me ruine en envoyant des textos pour manifester Sa grandeur, ou pour toucher des âmes. Si ma vie de tous les jours, si ma conduite, si mes actes, si mes choix, si mes pensées, mes paroles, peuvent manifester de sa grandeur et de son existence, je suis persuadé de faire plus de convertis que tous les 14 individus qui enverront ce message à 14 autres.

De toute façon, qui suis-je pour juger ? Qu’il soit fait à chacun selon sa foi !

J’ai dit !

The following two tabs change content below.
Aphtal CISSE
Togolais de nationalité, citoyen du monde par nature et juriste de formation. Les seules règles que je respecte sont celles que je me fixe moi-même! Et la première d'entre elles, est le RESPECT! Pour le reste, que les bénédictions soient!

20 réflexions sur “Ces messages qui nous enchaînent…

  1. Dieu ne frappera personne pour n’avoir pas envoyé un sms lorsqu’il ne frappe pas forcément pour un péché mais nous le pardonne (chose plus grave).
    Dieu serait assurément content que nous diffusions sa parole, c’est notre devoir… Mais les bénédictions viendront vers nous par la droiture du cœur, l’amour que nous avons pour Dieu et pour nos frères.

  2. Bonjour,

    Je trouve complètement hypocrite le monsieur qui vous demande d’obéir en envoyant les messages alors qu’il ne le fait pas lui-même. Ses messages sont dangereux. Il y a toujours une menace dans ces messages. Style: « si tu ne le fais pas il t’arrivera malheur, car regarde ce qui est arrivé au gars qui ne l’a pas fait ».Il vaudrais mieux se la fermer plutôt que de faire croire que Dieu serait un être tyrannique et vengeur.
    J’ai reçu récemment un message dans ce style: »Envoi ce « je t’aime » à 15 de tes amis si tu veux que 2015 soit une bonne année pour toi. Si tu ne le fais pas ton année sera pourrie et en plus tu auras 7 ans de malheurs » je ne vais pas souhaiter le malheur aux autres parce que je sais ce que c’est. Et je pense que si on envoie à 15 de nos amis ce message: « Comment vas-tu? » on aura fait une bonne action. Encore qu’il faut avoir 15 amis. Moi j’en ai seulement 3 mais ce sont des vrais.

  3. Il y a une chose qui marche plutôt bien : dès que tu reçois une de ces chaines , genre une personne qui te demande de renvoyer le message à 14 personnes, tu lui renvoies à lelle même le même message 14 fois … tu verras qu’après, la personne ne te les enverra plus … (bn a condition que ce soit sur whatsapp… sinn, en sms, t’es mort ^^)

  4. Moi, la première note m’est parvenue quand j’étais en classe de 6ème. C’était en imprimé et ça concernait Notre Dame de Fatima. Je l’ai partagée mais « kpèrè »!

  5. Sourire…
    Bel article et belle réflexion sur Dieu et ses tablettes.
    N’empêche : vous esquivez un peu vos motivations à obéir à l’injonction de faire suivre. On en sait jamais, hein ? Des fois que le malheur s’abatte sur nous pour avoir simplement désobéi, ce serait bête de risquer sa vie pour si peu.
    Bref.
    Je suis désolé de ne pouvoir relayer cet excellent billet sur mon compte f***k ou t***r : je n’en ai pas. j’espère que Dieu ne m’en voudra pas.
    Bonne suite !

  6. Ces messages généralement appelé « chaînes » sont vraiment agaçants et je n’aime pas non plus en recevoir. Je ne comprends pas l’intérêt de forcer ses amis à accomplir certaines actions pour être bénis ou maudits dans le cas contraire. Ce n’est pas vraiment de l’amour. l’Amour avec un grand A est positif et ne met la pression à personne. Toutes ces « chaines ne sont que superstitions et « support de foi ».
    L’article méritait d’être écrit.

  7. Tsruuuu je comprend tout.
    regarde ta figure là faut plus m’envoyer les messages comme ça hein!
    Tu vas me mettre dans problèmes en tout cas moi je n’ai envoyé ton message à personne. Si malheur m’arrive là ce sera ta faute…

  8. Sincèrement, pour avoir envoyé ce message, tu n’as pas constaté que quelqu’un (quelqu’une) à qui tu avais peur d’adresser la parole t’a souri ou a fait le premier pas?

    1. Bey, si tu veux parler de Rose, la liane de Cacaveli qui m’a même fait une bise sur la joue hier soir, cela n’a rien à voir! Elle, s’est parce que nous sommes en Décembre qu’elle a fait cela. Suis mon regard…

  9. Hein! Et qui t’a dit que tu n’as rien d’avantageux en ayant envoyé ce message à tes autres contacts? Peut-être qu’en n’ayant pas cela, tu aurais perdu une grosse somme d’argent ou un être cher à toi aurait souffert de ta bêtise.

  10. Pour commencer, on n’a pas réclamé d’article parce qu’on ne voulait pas te mettre la pression afin que tu ais le temps de nous pondre un super truc! Là, je dois dire que ça a payé; je suis vraiment satisfait du produit final. Ceci dit, c’est un message auquel, personnellement, je réponds par un simple « merci » ou « merci pour l’attention que tu m’accordes » tout en enchaînant, lorsque je veux être plus que poli, par de chaleureuse salutations – histoire aussi de dévier le sujet, de détourner son attention de tout ça. Je vais quand même pas faire de la peine à des gens qui croient à ces choses dur comme fer! Mais pour une fois, je vais m’y lancer moi aussi en aimant et en partageant ton article parce que tes menaces là me font peur! (Cf « Vous qui avez lu cet article, si vous ne voulez pas de problèmes, cliquez sur « j’aime », partagez le dans 4 groupes Facebook, et tweetez le 4 fois sinon… Dieu est entrain de vous tester à travers ce blog. Vous lisez sans commenter, sans diffuser, Dieu n’aime pas cela et veut vous sortir du pétrin. N’endurcissez pas vos cœurs, sinon vos ordinateurs refuseront de s’allumer, vos Smartphones grilleront à l’instant, vos tablettes prendront feu. Pour éviter ceci, commentez et partagez l’article comme mentionné plus haut. ») 😛
    Je vais finir en te souhaitant une excellente semaine et plus d’inspiration pour davantage d’articles aussi agréables qu’utiles. 😉

      1. Hahaha pas besoin de mentionner les 4 bouteilles de bières qui auraient constitué en soi une « douce punition »; de toute façon, c’est déjà dans le programme. On se pince…
        P.S.: pas de précisions sur la date et le lieu ici sinon les soulards seront eux aussi au RDV. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.