Quid de la nuit du civisme, au Togo?

Bien le bonjour à vous, chers tous et chères toutes.

 

Il est un principe acquis, que le togolais a le charme de trouver des insuffisances à des initiatives qu’il ne peut prendre, mais prises par un compatriote. Comme je suis togolais et fier de l’être, je n’oserai guère déroger à cette triste règle. J’aimerai dans ce billet récap, vous faire part de mes avis sur « La nuit du Civisme », organisée par l’ainé Cyrille Amétépé.

 

La nuit du Civisme ?

 civisme

Hormis les annonces faites sur les canaux traditionnels de communications et le réseau social Facebook, il y a d’abord eu une conférence de presse, le Mercredi 23 juillet, à Blue Zone, à Cacaveli. Ensuite, la nuit du civisme elle-même a eu lieu à l’Agora Senghor.

Bon, je vous insère juste quelques tweets que j’ai pu effectuer lors de cette soirée, et ceux des twittos présents à ladite soirée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyons francs…

La nuit du civisme a bénéficié d’un tapage médiatique monstre. Non seulement Cyrille est un « géant » de Facebook, mais ses relations dans le monde de la communication au Togo ont fortement joué en sa faveur. La conférence de presse a fortement été médiatisée, par les chaînes de télé, radios, presses, et medias en ligne. C’est un plus.

 La nuit du civisme en elle-même a vu la participation de nombreuses et d’imminentes personnalités. Divers acteurs de divers secteurs, des Chefs traditionnels… Bref, il faut quand même avoir de l’estime pour réussir à rassembler en un même lieu tant de gens. Surtout lorsqu’on connait l’hideuse manie de nos officiels togolais à se faire représenter. C’est également un plus.

 

Cependant…

La nuit du civisme est loin d’être une réussite, SELON MOI. Je suis resté sur ma soif.

 

  • Le but ou le message :

Certainement que j’ai été distrait, ou pas assez curieux, mais j’aimerai qu’on m’explique concrètement l’objet de cette soirée. Est-ce pour récompenser des acteurs qui promeuvent la citoyenneté ? Est-ce une occasion de mener des réflexions sur la notion de citoyenneté dans notre pays ? Est-ce une occasion pour relever et décrier des actes et des comportements dits inciviques ?

 

  • Définition des concepts :

Qu’est-ce que les organisateurs entendent par « citoyenneté » ? Vont-ils au-delà de la définition légale ? Pour eux, qu’est-ce qu’un citoyen, qu’est-ce qu’un « acte civique », qu’est-ce qu’un « acte incivique » ? Autant de concepts qu’il va falloir définir et expliquer de façon claire, précise et sérieuse, en dépassant les boutades faites sur Facebook.

 

  • Symboliques :

L’une des choses que j’ai le plus déploré à cette nuit du civisme c’est l’absence de toute symbolique en relation avec le thème de la soirée. S’il s’agit de faire bouger les choses, et d’insuffler une nouvelle dynamique à des togolais nouveaux, le premier signal aurait été de débuter la soirée à l’heure. Et ce qui était encore plus décevant POUR MOI, c’est la raison donnée pour expliquer le retard : attendre les officiels. (Ne faut-il rien attendre de l’Etat, cher Cyrille? )

Si réellement « l’état c’est toi, c’est moi, c’est nous tous », on n’a pas besoin d’attendre des représentants de ministres (qui ne se sont pas donnés la peine d’être là en personne), pour démarrer la soirée. Cela aussi, c’est le respect de ceux qui sont déjà là. Et c’est aussi de la citoyenneté, ou du civisme, que de débuter les choses aux heures indiquées.

Pis, j’aurais énormément apprécié que la soirée débute par l’exécution de l’hymne togolais, ou du moins de la marche républicaine. Il s’agit là aussi d’une symbolique, d’une certaine culture de l’amour et du respect des symboles qui malheureusement se meurt. En tout cas c’est MON AVIS.

 

  •   Déroulement de la soirée :
  1. La soirée fut plate et linéaire, à mon sens. Laissons de côté les prestations des humoristes, et des artistes de la chanson. Ce fut bien, pour égayer, et animer les intermèdes. Mais sincèrement, j’aurais (et là il s’agit des attentes personnelles) apprécié que la soirée soit jalonnée de petit débats contradictoires, selon les catégories des prix distribués.
  2. La soirée n’aurait pas été plus longue, si on sacrifiait les passages des artistes pour des mini-débats intellectuels. Les soirées et les nuits au Togo se suivent et se ressemblent. Il va falloir se distinguer, pour une thématique aussi sérieuse que la citoyenneté

 

  • Attribution des prix :

A mon avis, il y a eu trop de catégories, et trop de prix distribués. A un certain moment, on se demande s’il s’agit de remercier des personnes ou des sponsors, que de primer des actions (quoique Cyrille se tue  à nous jurer qu’il n’a eu AUCUN SPONSOR à part Dieu. Bref, à d’autres, quoi…). J’avoue également avoir vaguement été déçu par certaines nominations. Mais bon, mon avis ne vaut que ce qu’il vaut.


 

  • Durée de la soirée :

Je n’apprendrai rien à Cyrille en lui disant que l’évènement s’est terminé un peu trop tardivement. Je n’ai pas pu rester jusqu’à la fin, non par manque d’intérêt, mais parce que je suis mineur, et que je vis dans un quartier très reculé, où il ne fait pas du tout bon de traîner au-delà de minuit. Du coup, je ne sais pas trop sur quelles notes s’est terminée la nuit du civisme.

 

Bon, je suis convaincu que la perfection n’est point de ce monde, et même la dixième édition de la nuit du civisme ne sera pas parfaite. Cependant, connaissant l’initiateur de ce projet, je suis persuadé qu’il s’améliorera et visera au moins l’excellence, à défaut de la perfection. C’est ma manière d’être civique, Cyrille, en te taquinant à travers cet article, qui je sais, ne fera que te booster.

Et je t’informe aussi qu’on a volé mon casque dans le parking, à la soirée. Tu n’en es pas responsable, je sais mais…si ce n’est pas un acte incivique, dis moi ce que c’est. Bonne continuation, et vivement que je trouve réponses à mes interrogations.

 

J’ai dit !

 

The following two tabs change content below.
Aphtal CISSE
Togolais de nationalité, citoyen du monde par nature et juriste de formation. Les seules règles que je respecte sont celles que je me fixe moi-même! Et la première d'entre elles, est le RESPECT! Pour le reste, que les bénédictions soient!

4 réflexions sur “Quid de la nuit du civisme, au Togo?

  1. Ce billet est à tout ou presque point de vue un excellent compte rendu, presque parce que tu étais distrait, tout parce que même distrait ce compte rendu bourré de questionnements est plaisant à lire et donc à faire lire. Pour les réponses surtout les tiennes je prépare mes yeux à lire un autre billet.

  2. Si c’est pas toi Aphtal… en tout cas tu poses des questions pertientes. J’avoue que moi-même j’ai pris le concept avec des pincettes, ne sachant pas vraiment ce qu’on entendait par « Civisme », la notion de « civis » étant encore une énigme pour nombre de pays Africains.
    Mais je salue l’initiative, il faut un début à tout j’imagine! (Mais Oh, depuis quand tu es mineur toi!? Bien fait pour ton casque)

  3. Je confirme, tu étais distrait!
    Ah ah, sérieusement maintenant, Intéressant compte-rendu comme si on y était…
    Tu poses de bonnes questions, je pense que le programme aurait pu être meilleur, mais saluons l’initiative, cependant, je me méfie toujours des réprésentants d’un gouvernement pas forcément démocratique pour une soirée… du civisme.

  4. Qui a osé voler le casque du Grand Blogueur de la République ? 😉 Nuit du Civisme: Bref, joli concept qui va certainement se bonifier au fil du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.