Invitation à atelier. Développement du concept de la police de proximité.  

 Je serai à Atakpame à partir de demain pour un atelier concernant la police de proximité. Invitation reçue de la part du Ministre de la Sécurité, le Colonel Yark Damehane

 Je partage avec vous les termes de références.

 
                ATELIER SUR L’ETAT DES LIEUX DES RAPPORTS ENTRE LES FORCES DE POLICE ET LES POPULATIONS.

 

(Atakpamé,  du 15 au 17 octobre 2014)

 

 

 

                   TERMES DE REFERENCE

 

1 – Contexte et Justification

 

Tout Etat a, dans ses fonctions régaliennes, le devoir et l’obligation d’assurer la protection des personnes et de leurs biens sur son territoire. Pour y parvenir, il doit consentir son génie et déployer tous les moyens à sa disposition. Notre pays ne saurait, par conséquent, se démarquer de cette obligation. Dans ce contexte, le gouvernement a fait de la sécurité dans son ensemble un axe majeur de sa politique de développement.

 

Il convient également de faire remarquer que la protection des personnes et des biens exige à tout État de disposer,  entre autres des forces de police (police et gendarmerie) chargées de prévenir et de réprimer toutes les situations conflictuelles avec ses lois. Ces dernières sont en outre tenues d’apporter aide et assistance aux populations en cas de besoins.

En effet, les forces de police sont supposées être plus proches, toujours au contact des populations et en permanence au service de celles-ci. Cependant,  on s’aperçoit, dans la réalité qu’il y a une crise de confiance entre ces deux acteurs (que sont les forces de police et les populations). Ainsi,  au lieu d’inspirer confiance aux populations les forces de sécurité sont parfois perçues comme des oppresseurs dont il faut se méfier.

 

Il en résulte que la sécurité qui devrait être une affaire collective avec la forte implication des populations n’est pas comprise comme telle suscitant ainsi plusieurs interrogations notamment :

 

§ Peut-on garantir efficacement la sécurité des populations sans leur participation?

§ Que doivent faire les forces de police pour inspirer plus confiance aux populations?

§ Quel pourra être l’apport bénéfique d’un rapprochement entre les forces de police et la population?

Pour répondre à toutes ces inquiétudes qui deviennent un sujet de préoccupation majeure pour tous, il est important voire indispensable de développer le concept de police de proximité.

 

A cet effet, le ministère de la sécurité et de la protection civile, en collaboration  avec le ministère chargé de l’administration territoriale, avec l’appui technique et financier de la Fondation Hanns Seidel (qui dispose d’expertises avérées en la matière) organisera du 15 au 17 d’octobre 2014 à Atakpamé, un atelier sur l’état des lieux des rapports entre les forces de police et les populations.

2-Objectifs

 

2.1- Objectif  général

 

Définir la responsabilité de chaque acteur dans la chaine sécuritaire et rétablir la confiance entre populations et forces de police.

 

2.2- Objectifs spécifiques

 

§ Regagner la confiance des citoyens en vue de leur participation aux côtés des forces de police pour leur propre sécurité

 

§ Conscientiser les forces de police sur la place centrale et l’importance qu’occupe les populations dans leurs activités ;

§ Obtenir des forces de police de bons comportements citoyens et un professionnalisme avéré ;

 

§ Parvenir à développer le concept de police de proximité par un changement de mentalité de tous les acteurs impliqués dans la chaîne sécuritaire d’un pays.

 

3 résultats attendus

 

A la fin de cet atelier:

– Les leçons sont tirées sur les risques liés à la crise de confiance entre populations et forces de sécurité ;

– Les participants ont la même compréhension sur les responsabilités de tous les acteurs (force de police et populations) dans la chaine de sécuritaire;

– Les engagements sont pris pour rétablir la confiance entre tous les acteurs ;

– Le processus de développement du concept de police de proximité est lancé.

 

4 – Contenu

L’atelier sera meublé par  des interventions, des exposés sur le fonctionnement des forces de police, des débats et des recommandations.

 

5-Thèmes 

 

04 thèmes seront développés à savoir :

 

1- Le rôle de la  police de proximité et l’administration déconcentrée de l’Etat et  la relation entre la police de proximité et les citoyens (l’exemple du Burkina).

2- Relation entre police de proximité et droits humains.

3- La police de proximité dans l’accompagnement  des citoyens  dans l’application ou la mise en œuvre des lois, décrets et arrêtés.

4- La co-production de la sécurité pour tous avec la participation active des populations.

6 – méthodologie

 

Dans le cadre de cet atelier, il sera  utilisé une méthodologie interactive qui permettra d’aplanir toutes  les incompréhensions sur la responsabilité de chaque acteur impliqué afin d’insuffler un nouvel élan pour une meilleure protection des personnes et des biens. Aussi, dans le cadre d’une meilleure intégration régionale et d’échanges d’expérience en la matière, deux experts de la Police Nationale du Burkina Faso prendront-ils part à cet atelier.

 

Il s’agira de : I. Exposés suivi de débats ; II. Discussions et échanges d’expériences  III. Présentations aux participants de données statistiques sur les faits d’insécurité ;  IV. Recommandations.

 

7- Organisation

 

Cet atelier se tiendra à Atakpamé  du 15 au 17  d’octobre 2014.

 

8 – Profil  des participants

 

Les principaux participants à cet atelier, estimés à une quarantaine, sont les forces de police, les acteurs de la société civile, le HCDH, la FIDH, les organisations de défense des droits de l’homme, les leaders d’opinion , etc .

Posté avec mon WordPress pour Android

The following two tabs change content below.
Aphtal CISSE
Togolais de nationalité, citoyen du monde par nature et juriste de formation. Les seules règles que je respecte sont celles que je me fixe moi-même! Et la première d'entre elles, est le RESPECT! Pour le reste, que les bénédictions soient!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.