Ce pourquoi le #Blogday est passé sous silence au Togo

Mon camarade Banguissois a été le premier à me mettre la puce à l’oreille, en ce qui concerne la Journée Mondiale du Blog, le #Blogday, prévu pour le 31 Août dernier! Je devais être à Ouagadougou, lorsque j’ai reçu son mail, m’invitant à participer à un billet collectif. Je n’ai pas tout de suite réagi, sans doute par manque de temps, mais aussi et surtout parce que j’attendais une initiative togolaise. Vous direz peut-être, « l’initiative peut venir aussi de toi non ? » ! Vous auriez eu raison. Mais bon…

J’ai fini par me laisser envahir par mes activités ; à tort (je reconnais).

Lorsque j’ai vu un autre ami, ivoirien celui-là, poster une carte d’invitation, sur laquelle l’hôte était la Chargée d’Affaire de l’Ambassade des USA en Côte-d’Ivoire, en toute honnêteté, j’étais vert de jalousie ; si jaloux que j’ai eu du mal à liker la photo.

Invitation du blogueur Fofana

Je me suis alors dit, pour me consoler, bah, le #Blogday se passera autour de vins et de liqueurs, dans une enclave diplomatique, et ce sera tout. Mais je me trompais.

Ensuite, c’est au tour du Kongosseur  de me les casser, sur Facebook. Le gars ne cessait de poster des photos à côté de jolies nanas (plus élancées que lui hein), et à souhaiter bonne fête aux blogueurs. Au moins, certains sont entrain de faire quelque chose. Plus tard, c’étaient au tour des réseaux sociaux d’être pris d’assaut par diverses communautés de blogueurs, préexistantes ou spontanées. Les camerounais m’ont vraiment épaté sur Twitter avec le hastag #CmrBlogday. C’était tout simplement beau.

Je n’aurais pas écrit cet article si mon aînée Marthe Fare n’avait envoyé ce Tweet :

  Puis je me dis, si au Togo nous sommes incapables de nous réjouir, ou d’organiser un évènement autour de la chose, pourquoi ne pas se poser des questions ? Histoire de voir pourquoi le blog a un si lourd plomb dans l’aile, au Togo.

Des réactions? Il y en a eu. Mais bon, c’était comme toujours hein. Les mêmes personnes (celles-là qui aiment la chose, s’il vous plaît), qui malheureusement ne seront pas écoutées:

 

 

 

 

 

 

 

Bon voilà en gros, comment les blogueurs togolais ont célébré la journée mondiale du blog. Si des blogueurs sont invités en Cote-d’Ivoire par des diplomates, c’est qu’il s’y passe quelque chose de vraiment sérieux; quelque chose qu’il n’y a pas ici, au Togo.  L’honnêteté intellectuelle exige qu’on reconnaisse qu’il s’agit tout d’abord de contenu. Les togolais ne produisent pas assez de contenu web, et beaucoup d’entre ceux qui s’y essayent le font mal. (Moi y compris): Problème de Quantité et de Qualité.

Depuis Avril, j’ai participé à des activités de sensibilisation, et d’initiation au blogging… Le constat est amer, mais réel: les jeunes ne s’y intéressent pas; on a finalement l’impression de les supplier à blogguer. Je ne vais pas parler des activités que mènent Sylvio Combey, Marthe Fare, ou David Kpelly pour promouvoir le blog dans la webosphère togolaise; je ne vais pas dire combien de camarades j’ai supplié de tenter le concours de Mondoblog; je vais passer sous silence tous ces articles que je me suis proposé de corriger pour soumettre audit concours. Mais bon, que voulez-vous?

Florian le dis si bien: « Le blog ne donne pas l’argent, mais ça donne les lianes. Je ne me plains pas »

Sauf que moi je n’ai ni l’argent, ni les lianes; encore que ma fiancée menace de me quitter à cause de mon blog.

Ne vous étonnez guère si vous entendez ou lisez quelque part que les togolais ne sont pas présents sur le net. J’ai fini par comprendre que nous ne sommes juste pas encore à ce stade de maturation. Sinon, au moment venu, même avec Ban-ki Moon (si jamais il est toujours SG-ONU), on ira trinquer à l’occasion de la journée mondiale du blog.

En attendant, je me contente de siroter mon Awooyo, et de raser les murs de Cacaveli.

J’ai dit!

The following two tabs change content below.
Aphtal CISSE
Togolais de nationalité, citoyen du monde par nature et juriste de formation. Les seules règles que je respecte sont celles que je me fixe moi-même! Et la première d'entre elles, est le RESPECT! Pour le reste, que les bénédictions soient!

20 réflexions sur “Ce pourquoi le #Blogday est passé sous silence au Togo

  1. Courage mon grand rien n’est facile pour les pionniers. mais une fois que la plante germe, que la semence porte son fruit, les lamentations d’hier sont oubliées; on n’est même fier du chemin parcouru pour atteindre cet objectif qu’on c’était fixé?

    Dis a ma rivale, a ton « gomi » de prendre ses calmants sinon hummm #tuage a l’horizon!
    Bises

  2. Mon cher Aphtal, vous en avez eu de chance à vous échanger des tweets. Mais nous au Mali que dalle. même pas un signe. Moi j’ai fini par croire qu’il n’ y a même pas de blogueur au Mali. En tous cas courage à nous tous!

  3. Très bel article mon frère Aphtal toujours avec ce style très attirant qui captive les lecteurs que nous sommes. Courage à la blogosphère togolaise, nous aussi avons le même problème en Centrafrique et on espère que la situation va changer d’ici peu; d’ici là, on garde notre courage et on fonce dans cette fonction que je vois volontariste mais aussi libre!
    Baba Mahamat

  4. Triste constat.Encore récemment moi meme j’ignorais ce a quoi servait un blog. j’ai du le savoir grace à mondoblog.Je pense que la culture en est pour qulque chose.A partir du moment où la lecture nest pas dans les habitudes ici,il n’est pas évident de demander aux gens de pratiquer du blogging.

    1. Bah, oui il y a le problème de la lecture également, et celle de l’accès à internet (subsidiairement, puisqu’on passe plus de la moitié du temps du cyber sur facebook que sur Google ou sur un blog)

  5. je suis tout d’accord que nous devons aller dans la promotion du blogging au 228! et je soutiens déjà ceux qui s’y mettent à fond à l’instar de toi Aphtal et tous ceux qui ne déméritent pas. pourquoi ne pas aller dans la sensibilisation par les formations ou mieux l’insérer dans le programme d’informatique dans l »éducation! les réseaux sociaux tel Facebook ont pris plus d’ampleur qu’il en arrive d’être mal géré par les togolais. Merci encore pour tout et bien de choses à tous les bloggeurs de la 228! (souhait en différé! lol)

    1. Merci pour le soutien , tonton! Des rencontres de formations, il y en a eu hein. Et gratuitement en plus. Au Bénin, ces rencontres coûtent 5.000 FCFA aux participants, et pourtant il s’y bousculent. Ici, nous le faisons gratuitement, et pourtant…

  6. Il y a encore beaucoup de boulot à faire c’est vrai car beaucoup ignorent ce qu’est le blogging (je ne l’ai moi-même découvert que très récemment, bien que je sois un fidèle abonné auditeur de la RFI avec les spots qui parlent tout le temps de mondoblog). Le niveau d’expression de nos frères et soeurs laisse aussi parfois à désirer.
    Je voulais bien rejoindre la blogosphère cette année mais je n’ai rien fait pour, malgré les encouragements de nombreuses personnes qui me sont très chères. Pourquoi? Je ne saurais exactement le dire. Ce n’est peut-être que partie remise; qui sait?
    Courage à vous chers amis blogueurs togolais, spécialement à toi Aphtal (puisque j’ai une idée plus ou moins exacte de l’environnement dans lequel tu arrive à concevoir et publier de pareils billets), continuez votre travail de sensibilisation car l’effort paie toujours. 😉

  7. Tres bon billet et plutot bien ecrit. Je l’ai lu avec un pincement de coeur et me suis senti concerne. Ca me rappelle quand je parlais de blog en 2009 a certains au Cameroun et qui n’en n’avaient cure. Les « pionniers » en souffrent toujours mais ca ouvre certaines portes. Ne te decourage pas. Continue/ continuez a sensibiliser, parler du blogging aux plus jeunes et un jour, ils finiront pas comprendre l’importance du blogging. Big up et beaucoup de courage confreres du Togo

  8. Vraiment, vous devez continuer de booster le @Blogging au Togo, même si un jour certains venaient à reconnaître vos efforts. D’autres dirons, nous sommes en Afrique, que vous avez pratiquez du @fétichisme pour atteindre la plus haute marche de la @blogosphère togolaise. Toutefois, nous ferons des prières pour ne pas que notre petite chérie te quitte @Aphtal parce que tu es blogueur et que tu n’y gagne pas grand chose pour la soulager…

    Bon @billet… Belle @écriture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.