L’alcool, l’islam et moi…

Islam (MorgueFile.com)

Bien le bonjour à vous, chers lecteurs.  Je vous espère en pleine forme. Moi, pas vraiment ; je sens que je vais devenir SDF ! Sérieux, depuis que mon père me menace de me jeter de la maison, je crois que je viens de lui donner une valable raison pour le faire.

Les griefs qu’il a contre moi sont légion. Mais le principal sujet sur lequel lui et moi ne sommes jamais d’accord, et celui de la religion. Oui le linge sale se lave en famille, mais là je risque ma chambre à coucher, alors…

 

Plantons le décor !

 

Le week-end dernier, j’étais invité à un banquet dans un somptueux hôtel de Lomé. C’était tout sauf vos déjeuners habituels, là hein. Je finis de me servir, je retourne chercher une bouteille de boisson (sans trop faire attention, à cause de l’habitude), puis je m’installe. A peine avais-je entamé mon plat qu’un homme plutôt âgé vient occuper la chaise à côté de moi. Ayant reconnu mon grand-oncle, je me lève prestement (en bon Kotocoli), pour lui faire les révérences et l’aider à s’installer. J’ai même failli tremper le bout de ma cravate dans ma sauce tomate.

 

Nous échangeons les salutations, prenons les nouvelles de toute la famille (même celles des aïeuls décédés), puis chacun reprend ses couverts. L’oncle remarque, entre deux causeries, qu’au-delà de l’odeur du poisson que je dégage, il y avait une autre odeur, plus forte, ressemblant à celle de liqueurs interdites. Il remarque alors la petite bouteille de bière posée devant moi, et mon verre à boire déjà vide (enfin, il y restait de la mousse au fond).

–         Tu bois quoi là, fils ?

–          Euuuuh….

–          Safroulaye !

Erreur N°1 : le vieux tonton s’est mis à me sermonner, à me faire la morale en haussant le ton, là à table, aux yeux de tous les autres convives.

Erreur N°2 : il s’est même permis de me demander si c’était à cause de la jolie fille à côté de moi que je buvais de la bière. (Une fille qui est déjà dans cet endroit, c’est avec bière petit modèle je vais l’impressionner ??)

Erreur N°3 : mon vieil oncle sort sont Smartphone qu’il pose sur la table, entre nous. Déverrouillage >>> Contacts >>> Docteur CISSE C. (c’est-à-dire mon père) >>> Lancer Appel >>> Valider.  Dès que mon vieux décroche, ils se saluent longuement et se mettent même à réciter des sourates au téléphone. J’ai compris que l’oncle allait verser dans la délation.

«  hehe, Docteur, Gnana gn’adi ? Alhamdou lilaye ca va, mon frère ! (…) Oui ça va ! (…) je suis actuellement avec un de tes fils (…) non Aphtal. (…) Oui il est à côté ; et d’ailleurs je ne suis pas content de lui. Pas du tout. Figure-toi que… (bla bla bla bière bla bla bla alcool bla bla bla haraam bla bla bla péché bla bla bla voyou bla bla bla…) »

Fatal Error : il se tourne vers moi et me dit que mon papa veut me parler. Au lieu de me passer le téléphone, il le met sur haut- parleur et le pose sur la table…

Le téléphone grésille et j’entends mon père qui commence déjà avec toute la verve et toute la cinglante éloquence qui lui est propre.

« – allo ? Aphtal ?

–          Salam aleykoum papa. Comment tu vas ?

–          Cesse de faire semblant.  Tu n’es même pas fichu de…

–          Papa, je suis à table et je ne peux pas parler tout de suite. On remet la discussion ?

–          Non écoute moi, il faut que tu saches que…

–          Allez docteur, je sais que tu n’as pas effacé mon numéro. Rappelle plus tard pour me dire ce que tu as à me dire. Porte-toi bien, père »

J’ai raccroché puis j’ai remis le téléphone à son propriétaire. Il faisait l’étonné et voulait hausser le ton. Je me suis levé, je lui ai dit « #&°*°*°°)=+}/#&&~<-_-}}%* », je lui ai souhaité bon appétit et j’ai changé de table.

 Expliquons-nous !

N’allez pas croire que je suis irrévérencieux, envers mon père. Cependant, l’un des domaines dans lesquels je réclame totale indépendance est celle de la religion. La religion et la religiosité. Et Dieu sait que très souvent je n’ai de problèmes qu’avec une catégorie de musulmans, les « musulmans abrutis » (à ne pas confondre avec musulmans convaincus, ou musulmans modérés, ou musulmans endurcis); ou plutôt ceux qui croient connaître et pratiquer l’islam.

Je n’ai pas la prétention de parler au nom d’une religion que je ne maîtrise pas. Mais vous qui prétendez en être les chantres, quelles leçons êtes-vous capables de donner ? Quels conseils êtes-vous prêts à risquer à mon égard ?

Je ne suis pas parfait. Mais qui l’est ? Qui d’entre vous l’est ? Oui il m’arrive de boire de temps à autre une petite bouteille de bière. Mais je suis convaincu que cela ne fait pas de moi le pis mécréant ou le plus grand transgresseur que votre religion n’a jamais connu.

Qu’est-ce qui gêne le plus en fait ? Le fait d’assumer son « péché », ou celui de faire l’ivrogne en cachette ? Je n’essaie pas de justifier mon goût, ni d’alléger ma conscience en comparant/classant les péchés. Mais sérieux, entre boire une bière (une seule petite bière) en public, et se cacher pour avaler des décilitres de scotch, que préférez-vous ?

J’ai lu dans un Livre saint (lisez un peu, il n’y pas que le Coran qui le soit), que ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme… je préfère boire tranquillement une bière, que de faire de 4 bonnes femmes, de malheureuses épouses rongées par le manque d’amour, d’attention et de matériel. Vous pensez qu’on ne lit pas la peine de vos épouses ? Vous pensez qu’on ne devine pas la souffrance de vos enfants ? Vous pensez qu’on ne vous voit pas faire le paon à table alors que vous n’avez rien donné pour la popote ?

Je préfère boire une bière dans un bar à Cacaveli et siffler les filles qui passent que de me priver d’admirer ces belles créatures divines, en nourrissant secrètement le vœu d’en prendre une en levrette. Vous croyez que la bosse qui se forme entre vos jambes à chaque fois qu’une fille passe est cachée par la blancheur de votre boubou ? Vous croyez que nous ne lisons pas les SMS que vous envoyez à nos amies, à nos copines, à nos convoitées ? Les transferts d’unités que vous leur faites, les appels nocturnes et les confessions que vous leur faites, cela est-il plus décent que notre présence dans un bar ?

Je préfère éviter le tapis de prière, que le souiller avec mes pieds qui s’empressent au mal, une fois l’avoir quitté ; je préfère m’habiller en jean, ou en costume, que de passer ma vie enturbanné, comme si le boubou était un pilier de l’islam (Faites le distinguo entre la culture et la religion) ; je préfère être solide dans ma foi, m’atteler à plaire à mon Dieu, que de vouloir vaille que vaille convaincre mon prochain que sa religion est la pire.

Beaucoup de « musulmans » aiment à paraître. Moi je sais que la fille en burka n’est pas forcément plus vertueuse que celle qui ne porte pas de foulard ; la femme en voile intégral n’est pas plus fidèle à son mari que celle qui est en veste ; celui qui connaît le Coran par cœur n’est pas plus méritant que celui qui ne connaît que 5 sourates.

Je ne parle pas de mon oncle, ni de mon père, ni de mes cousins… Je parle de tous ces hypocrites qui croient prouver quelque chose en criant « safroulaye » à tout coin de rue.

Des abrutis, il y en a dans toutes les religions. Et toutes les religions ont déjà eu des prophètes. Dieu n’a vraiment pas besoin de défenseurs, pour prouver qu’il est l’alpha et l’oméga…

Je disais à un ami malien récemment que la religion est un sujet délicat qu’il faut se garder d’aborder…avec les cancres. J’ose croire que des cancres, il n’y en pas parmi mes lecteurs… Mais bon, sait-on jamais.

Je suis convaincu que le véritable culte est intérieur, et que toute religion qui tente de diviser les hommes, vient du diable. Maintenant, libre à vous de recréer Dieu à votre image.

J’ai dit !

 

The following two tabs change content below.
Aphtal CISSE
Togolais de nationalité, citoyen du monde par nature et juriste de formation. Les seules règles que je respecte sont celles que je me fixe moi-même! Et la première d'entre elles, est le RESPECT! Pour le reste, que les bénédictions soient!

46 réflexions sur “L’alcool, l’islam et moi…

  1. salutations distinguées à toi, cher Aphtal.
    cela fait lurette, je sais. je ne suis pas surpris de lire un si bon billet. je ne te félicite donc pas. pas plus qu’avant.
    je voudrais juste dire ceci. je suis d’accord avec toi quand tu dis que le véritable culte est intérieur. permets moi de dire ceci: pour un vagabond spirituel comme moi, une réalité s’impose. si Dieu n’existait pas, alors je ne perds rien en ayant la foi. mais s’il existait, ne serait-il pas mieux que j’ai la foi ici et maintenant afin de gagner?
    comme j’ai dit, je suis un vagabond spirituel. j’ai fait un tour, disons un grand tour. et de ce que j’ai vu je peux sans peur affirmer que:
    – le Dieu que nous adorons n’a pas de confinement (musulman, catholique, etc) donc les lois de l’islam sont uniquement faites par et pour les hommes par pur convenance.
    – l’Homme est imparfait et recherche l’idéal, la perfection dans la religion. ce qui signifie simplement que l’Homme commet des fautes. sa quête de la perfection le pousse à non seulement corriger ses fautes, mais aussi à les abandonner (en tout cas, pour celles qui sont les plus ignobles)
    – croire en Dieu nous oblige à dire la vérité. dire la vérité est différent de « faire ce que dit le chef et non faire ce qu’il fait. »
    si j’ai tenu à faire cet apport, c’est parce que j’ai compris que la plupart des lecteurs font certaines confusions entre des mots que nous utilisons aujourd’hui selon nos intérêts. le billet de Aphtal nous rappelle simplement que dire la vérité, c’est faire ouvertement ce que l’on pense, sans hypocrisie. il nous rappelle que nous ne sommes que des hommes, sujets à des erreurs (péchés, fautes ou autres) et chaque erreur commise par l’autre est un rappel, un avertissement qui m’est destiné. enfin, le billet d’Aphtal nous rappelle que le Dieu que nous servons, n’a pas imprimé trois cent pages de lois et de commandements à ses créatures que nous sommes. il nous a simplement donné un commandement: aime ton frère comme toi-même. ce commandement se retrouve dans toutes les églises (bâtiments et confessions), dans toutes les cultures, dans toutes les philosophies et est resté le même depuis la nuit des temps.
    alors, Aphtal, ton article, je l’aurais intitulé « l’alcool, Dieu et l’Homme ». comme ça, tout le monde s’y retrouverait….

    1. bonjour ,
      je suis en partie d’accord avec ta critique ;
      cependant je me suis posé la question suivante .
      Ton oncle que fait -il dans cet endroit ?
      Mieux vaut être sincère avec DIEU que hypocrite .Car DIEU voit tout ,sait tout et puissant et peut pardonner et orienter qui il veut et celui qui veut .
      bonne journée

  2. Jai adoré cet article qui dans un style tout a fait charmant denonce une realité. Tu es une personne très cultivé qui demontre d’un esprit d’analise hors du commun alors quand je lis tes reponses je te sens quelque peu agressif face au critique recu. Sois plus soft…de la discussion jaillit la lumière…

  3. Après avoir lu et relu ce texte, suivi des commentaires , suis tout juste ébahie devant le grand intellect de son auteur!! Au delà de tout, Aphtal , t quelqu’un qui sait vraiment agencer les mots pour leur donner un sens, avec un ton un peu sarcastique que je trouve drole et plaisant! Je découvre ton blog par cet article et jai tout de suite envie de les lire tous! Tu trouverais ton mot à dire quelque soit le sujet et j’en suis convaincue , échanger avec toi devrait ètre très enrichissant. Pour revenir au sujet, la conclusion est très simple et tous le savent quelque soit la religion pratiquée (l’athéisme y compris), le vrai culte demeure intérieur. 🙂

  4. Il faut pouvoir disposer de sa liberté, une fois qu’elle n’emprisonne pas celle des autres. C’est un principe proche de la démocratie : liberté d’agir, liberté de penser, liberté de religion, sans pour autant empiéter sur celle de l’autre. C’est même un principe communautaire propre à l’humanité. Sauf qu’il faut pouvoir faire un choix clair et s’y tenir. Etre musulman et l’affirmer clairement en vivant selon les principes de l’islam qui hélas banni bières et autres alcools. Ou être chrétien et respecter les règles qui vont avec. Avoir un pied dedans et un pied dehors est plutôt un danger. Faire un choix et en être responsable jusqu’au bout, voilà ce qu’il te faut

  5. «  »je préfère boire tranquillement une bière, que de faire de 4 bonnes femmes, de malheureuses épouses rongées par le manque d’amour, d’attention et de matériel. » » moi cette partie m’interesse hautement , c’est si bien écrit chapeau Aphtal

  6. Bien, très cher dans ce cas, tu serais le seul à cerner les dimensions de ton histoire cadrée essentiellement entre toi et ton père et personne d’autre dont évidement je n’oserai interpréter quoi ce ça soi.
    Sauf qu’il y a des nombreuses points de critique socialement, moralement et religieusement parlant . En trop voulant être libertaire cela à créer une certaine réaction, le rejet de tout ce qui pourrait de prêt ou de loin contrarier votre vision des choses, de suivre vos désire et profiter de la belle vie. Euh oui, comme elle est belle!
    Sans entrer dans la jungle religieuse de l’islam et ses principes qui sont de nos jours employés dans tout les sauces et dont la majorité ne tiennent qu’a du bout des lèvres.
    Dans toutes les religions monothéistes il existe des lois et principes inchangeables et intacts qui font jamais objet d’interprétation ou de changement. Valable dans tout le temps et l’espace. D’autres encore sont susceptible d’être abroger selon les circonstances, les lieux ou les dates et certains autres sont à titre individuel.
    Alors revenons à notre mouton, que votre adorable papa qui vous aime tant ou votre Oncle hypocrite à vos yeux si je peux me permettre s’indignent de votre attitude ceci n’est point à mes yeux une atteinte à votre personne ou quoi que ça soi comme vous étés choquée et voulez inlassablement se faire croire.
    Depuis quand conseiller, aider, montrer le droit chemin est-il devenu un crime? Décidément un père n’a la moindre autorité ne ce reste que morale sur son propre fils?
    Les exemples dont vous avez exposer à la fin de votre superbe billet pour accréditer votre style sarcastique du début ne sont que secondaire. Mais ceci n’empêche pas que vous aillez partiellement raison. Bref comme vous dites vous même d’être  »convaincu que le véritable culte est intérieur » Reste à savoir comment ? 🙂

    1. Cher ami, tout d’abord sache que j’ai du respect pour les lecteurs qui relancent le débat sous les publications ! Franchement j’aime bien. Et merci pour cela.

      Ce que j’aime moins, c’est qu’on lance le débat après une lecture biaisée. J’appelle lecture biaisée celle là qui est faite rapidement, et après laquelle on ne retient que ce qu’on veut retenir, et tacler aveuglément les gens. -_-

      Mon article n’est pas essentiellement cadrée entre mon père et moi. Si c’était le cas, je lui aurai fait une lettre ouverte. Rassure toi, mon père est le premier à lire mes articles, et à m’appeler pour en discuter alors… J’ai pris la peine de dire en début d’article que « le seul point sur lequel mon père et moi, avons des divergences, est la religion » ! Maintenant, si vous faites un excès de zèle pour me dire « mon désir de liberté…profiter de la vie… » cela m’agace un peu. Mais bon…

      Vous faites bien de ne pas rentrer dans la « jungle religieuse de l’Islam ». Le seul fait d’employer l’expression « Jungle religieuse de l’Islam » prouve à loisir que vous n’en savez pas grand-chose. Merci donc de ne pas y entrer. En ce qui concerne les religions monothéistes, cher ami, un aîné m’a fait comprendre le distinguo entre Religion et Foi. Nous avons rendez-vous pour mieux en discuter (Eh oui, les délices du blogueur qui ne cesse pas d’apprendre, après des publications). Je vous enverrai un mail après, pour partager avec vous, ce que j’aurai appris de cette rencontre qui je le sais sera fructueuse.

      Ce que vous semblez n’avoir pas compris à ce niveau également, est que je n’ai point traité mon oncle d’hypocrite. S’indigner de mon attitude oui. Et j’ai bel et bien pris la peine de vous dire les circonstances dans lesquelles cette « indignation » a eu lieu. Merci de relire et de vous replacez dans la situation. Inutile de me prêter des mots pour faire croire quoi que ce soit. Conseiller, montrer le droit chemin n’a JAMAIS été un crime. Ce qui l’est, c’est lorsqu’un oncle se permet de mettre sur haut parleur, la conversation entre un père et son fils, dans un hôtel, à table avec plus de 15 personnes aux alentours. Dommage que cela ne t’indigne pas.

      Et c’est également mon adorable père qui m’a appris qu’on ne parle pas la bouche pleine; on ne parle pas à table; on ne discute pas des affaires privées dans un hôtel, avec un téléphone sur haut-parleur. Mon adorable père a compris que je refuse de parler sur haut-parleur, alors tes faux semblants m’amusent, tout simplement.

      En ce qui concerne mon « style sarcastique », baaaaaaaah, désolé je n’y peut rien.

      Le véritable culte est intérieur. Je ne vais pas me mettre à te l’expliquer ici. Mais tu pourras toujours lire ces deux articles que j’ai eu à publier ici:
      – L’homme créa Dieu à son image >>>> http://aphtal.mondoblog.org/2012/10/21/eh-lhomme-crea-dieu-a-son-image/
      – Mise à jour de nos traditions >>> http://aphtal.mondoblog.org/2013/12/11/faisons-une-mise-a-jour-de-nos-traditions/

      Pour le reste, cher lecteur, que les bénédictions soient ! 😀

  7. ah mon frère texte très intéressant.ce que j’ai aimé est la manière dont tu assumes tes faits et ta conviction sur la religion.bon vent à toi et vivement d’autre texte.

  8. Je vois que décidement tu es décidé! Mais saches tout simplement que toute réligion à des obligations! Et que ce n’est pas la peine de s’en prendre à celle si quand on peut pas les respecter! Bref j’ose croire que ce biellet est adressé aux pratiquants de l’islam et non à l’Islam! Beau billet en tout cas! Vraiment osé mon frère! J’imagine ce que toute cette verve aurait donné ailleur! Comme tu as dit j’ai commenté!!

    1. Tu crois sincèrement que c’est parce que « je ne veux pas respecter les obligations » que je « m’en prends » à l’Islam??? Hey, faites un effort de compréhension hein -_-

  9. Intellectuellement parlant c’est un bon billet de quoi faire rire véritablement, socialement parlant c’est une atteinte morale à ton père caractériser par une impolitesse sans repère.
    Ne vous faites pas d’illusion dans vos derniers écrits totalement déplacés de sens et de fond.

    1. Calme ton ardeur, Djarma. Tu ne sais absolument rien des rapports entre mon père et moi. Et rassure toi, il sait trop bien que ce n’était pas un manque de respect, loin de là ! D’ailleurs seuls lui et pouvons comprendre, cher ami 😀

      1. Un papier plaisant, digeste, cinglant si on veut, mais croustillant… dans un style qui ne laisse indifférent.
        Ah j’oubliais: il est bien écrit.

  10. Oh que j’adore ce billet!!! C’est ce que tu as dit à ton oncle en te levant qui m’intéresse! mdr (Je fais mon gnadoè)
    Comme tu le dis, le vrai culte est intérieur et aucune religion ne nous sauvera au jugement dernier (s’il y en a!)
    Fais ce que tu penses en accord avec tes convictions et passes ton chemin. Sois en paix avec toi même. C’est le plus important…

  11. (Moi je sais que la fille en Burka n’est pas forcément plus vertueuse que celle qui ne porte pas de foulard ; la femme en voile intégrale n’est pas plus fidèle à son mari que celle qui est en veste ; celui qui connaît le Coran par cœur n’est pas plus méritant que celui qui ne connait que 5 sourates.) que chacun vive sa religion dans son coeur

  12. La vrai question qui se pose lorsque l’on fini de lire ton texte est: te sens tu musulman ou non?

    Si oui, dans ce cas comme toute religion il y a des obligations à respecter (Les 5 piliers qui inclut la prière, le reste c’est du blabla pour ma part). Si non, dans ce cas fait ce que tu veux. Dans les deux cas, il faut être en paix avec soi-même.

    Je te pose cette question parce que ton texte est contradictoire à souhait. Tu confonds ce qui est obligatoire(la prière), ce qui ne l’est pas (la polygamie, l’habillement) et ce qui est interdit(la bière par exemple). Tu défends des « péchés »( je mets des guillemets puisque si tu n’es pas musulman ce mot n’a aucun sens) en crachant sur d’autre qui sont tout aussi mal. Au final tu n’es pas loin de l’image de l’homme qui n’est (plus?) musulman mais qui ne l’assume pas.
    Après je comprends le fait que tu ne puisses pas jouir de cette liberté religieuse devant ta famille ou tes parents comme tu le souhaiterais (pour ne pas les heurter?). IL faut se cacher de tes proches et de peur d’être réprimander et juger comme l’expérience que tu as vécu avec ton oncle.
    Au final, Je pense que dans ton texte tu as surtout voulu défendre la liberté de ne pas exercer la religion de ta famille. Corrige moi si je me trompes.

    Ps1: Je me suis permise de te tutoyer 😉
    Ps2: Pour les musulmans abrutis qui ne jurent que sur le paraître, ma solution est radicale: « MOUF » suivi d’un tchiiip bien prononcé et je m’en vais. Ce n’est même pas la peine d’essayer d’engager un débat avec eux.

    1. La réponse que je réserve à « ta vraie question » est celle-ci : a-t-on besoin d’être musulman pour ne pas s’enivrer? L’Islam est-elle la seule religion à interdire la beuverie ????

      Je mélange peut-être mais je ne confonds rien ! L’habillement n’est pas obligatoire hein? Bah, pourtant le long boubou blanc avec les turban rouge que les nègres portent, sont-ce des apparats de leurs aïeuls??

      Je l’ai bel et bien dit dans l’article: je ne classe pas les transgressions, mais de deux maux, le moindre ! Libre à toi de penser que faire souffrir des gosses qu’on a n’est pas pire que de prendre une mousse, de temps à autres.

      Après, tu n’as rien compris en fait ! Je ne suis pas persécuté par mes convictions, loin d elà ! Et je jouis pleinement de ma liberté religieuse devant n’importe qui; sinon, tu crois qu’il y aurait conflit si je me cachais?? C’est d’ailleurs cette liberté qui est mienne qui m’autorise à aller à la mosquée quand je veux, et à aller à la messe, quand je le désire ! Je ne me suis JAMAIS caché pour faire quoi que ce soit, et je ne me suis JAMAIS excusé de refuser de faire les prières musulmanes 😀

      Bonne soirée là bas !

      1. 1.Si tu ne te sens pas persécuté ok my bad, mais c’est quand même le ressenti que tu laisses lors que l’ont fini ton texte.

        2.. Bon je ne rentrerai pas dans le débat de l’habillement parce qu’on sent de la haine pour ces » long boubou blanc avec les turban rouge que les nègres portent. » Donc on va laisser ça de côté.

        3. «  » Libre à toi de penser que faire souffrir des gosses qu’on a n’est pas pire que de prendre une mousse, de temps à autres. » » =>Vision manichéenne bonjour!
        Donc c’est soit on accepte l’un, soit on accepte l’autre? On ne peut pas interdire les deux? Certes la polygamie est autorisée mais il y a BEAUCOUP de conditions à respecter. Si les gens ne les respectent pas libre à toi de les informer/ critiquer/ marabouter… Par contre l’alcool est formellement interdit! Je te le redis, une religion ça se prend dans son ensemble. C’est comme si demain un hindouiste me disait: « Je crois en ce que je crois, mais je mange de la viande! » Où est la logique dedans? D’où ma question te sens tu musulman ou non?
        Après je te donne un point de vue d’une personne musulmane qui essaie (tant bien que mal) de pratiquer sa religion. Un moment donné, il faut arrêter de se mentir et choisir. Si ton texte disait clairement: »j’en ai rein à foutre de votre religion, ce qui m’intéresse c’est la spiritualité, et le reste f*ck » j’aurai ENTIÈREMENT compris ton texte. Mais ici tu laisses planer un doute. La spiritualité est dans le cœur certes, mais la religion est suivie d’actes (la prière est un exemple, l’interdiction de boire de l’alcool en est un autre).

  13. ahhh ça, mon cher, il y a beaucoup à dire là dessus! J’en ai rencontré, des prêcheurs de bonne parole, des usurpateurs de la religion : qu’ils soient chrétiens, piliers d’église et dans le même temps numéro 1 sur le colportage de rumeurs et mauvais esprit sur le compte d’autrui, ou encore musulmans, déguisés en ayatollah avec le front brûlé pour nous faire croire que l’ardeur qu’ils mettent à la prière vient établir cette petite auréole de « sainteté » sur leur visage. A croire que Dieu établit des cartes de fidélité et distribue des points bonus à ceux qui lui apporteront des nouveaux « clients » ou les ramèneront sur le « droit chemin ». Sache que, si tu es accusé de blasphémateur suite à ce billet (ce dont je ne doute pas), je te soutiendrais et viendrais attester que je n’ai jamais reçu les SMS en questions, de ta part, ni reçu des confessions susceptibles de venir entraver la porte du paradis.

    1. Pascaline,
      J’avoue être tombé sous le charme (pas le votre, poli, je le suis), mais de votre réponse. Je ne peux cacher mon admiration pour des personnes sachant aligner harmonieusement les mots pour en faire quelque chose de lisible. Un régal.

  14. Oh super, quel article plein de bon sens et de vérités, et qui de plus concorde parfaitement avec ma vision sur la religion! Je te souhaite une bonne semaine mon cher, et bois ta bière tranquillement si l’envie t’en prend de temps en temps! (Ne va pas te rendre ivre d’alcool non plus lol).
    La bise!

      1. oui aujourd’hui le satan n’est plus en recherche des humains mais plutôt les humains qui vont à sa recherche.
        La religion est la seule depuis le temps d’Adam qu’aujourd’hui et c’est abraham le père des croyants qui a su bien une histoire qui te servirait d’exemple,bien qu’il soit prophète il n’a jamais montre une quelconque façon à ses parents qui étaient adorateur des idoles sur qoi nous savons que aucun envoyer de dieu a accepter(idolatrie). Ses parents le chargait des idoles pour amener aux lieux sacré et n’a jamais afficher un signe au visage bien qu’il devrait les empêcher. L’islam est simple pour ceux qui sont chanceux on est pas obliger de l’être et elle est et sera,pratiquée avant nous et sera pratiquée après nous. C’est une seule religion qui depuis Adam (islam)naissait et a entièrement été finaliser par le prophète Mohamad(p s D) tout ce qu’on veut faire autre que l’islam dans cet ère musulmane c’est la perdition l’ère chrétienne est partie attention à nos actes pour cette courte vie de tromperie .Méfions nous de ce que Dieu a dit ça reste une formule obligatoire plusieurs personnes ont perdu leur vie sur terre sur ses genres de comportement et c’est l’enfer qui sera leur lieu de repos;il eut des morts de tremblement de trre,des eaux au temps de noé .mes frère il est dit un seul geste de désobéissance des parents conduit à l’enfer si ton père n’est d’accord avec toi demande lui pardon donc pour moi tout ce tu as raconter sur eux n’a pas effet nuisible et l’islam avec 4 femmes que vous ne comprendrez jamais n’a rien de sorcier. Je suis a jamais d’accord avec ton propos le diable ne vaincra jamais car ALLAH AKBAR . Depuis le BENIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.